Lénablou….danseuse Imprimer

Lénablou est depuis sa rencontre à l'âge de six ans avec Jacqueline Cachemire-Thôle (fondatrice de l'Akadémiduka), pétrie par la danse et dévolue à la danse Gwo-ka. Elle découvre le métier de danseuse-interprète aux côtés de Jean Nanga (professeur de modern-jazz) et collabore avec de nombreux artistes guadeloupéens dont la metteur en scène Gerty Dambury et les musiciens Luther François, Jacques Marie-Basses, Charly Chomereau-Lamotte mais aussi Daniel Trépy.

Forte de ses expériences, Lénablou mène de front sa formation d’infirmière et de danseuse avant de s’installer en 1986 à Paris. Elle obtient alors son D.E.U.G danse et son diplôme d’Interprétation Chorégraphique en Jazz à l’Université Sorbonne – Paris IV. Parallèlement aux cours théoriques, elle participe à de nombreux stages pratiques toutes techniques confondues tant en Europe, aux États-Unis que dans la Caraïbe et côtoie alors les plus grands dont Bruce Taylor, Carolyn Carlson, Walter Nicks, Alvin Mac Duffy, Anna Czajun, Jacqueline Fynaert, Dominique Bagouet, Alphonse Thiérou, Carlotta Ikéda, Joe Alégado, Frey Faust, Pascal Couillaud, entre autres…

 

Au début des années 90, elle renouvelle l’expérience de danseuse-interprète aux côtés des chorégraphes Quentin Rouiller et Jean-Jacques Vidal. Dès 1995, les qualités de danseuse-interprète de lénablou s'expriment au sein de la Cie Trilogie qui s'entoure pour certaines créations de danseurs internationaux : Shantala Shivalingappa (Inde), Dayron Napolès (Cuba), Vittorio Bertolli (Italie), Vitolio Jeune (Haïti).